Ceux de 14

09 janvier 2011

Tombe Française, soldat Allemand ?...

Le spécialiste du 57ème RI, Bernard Labarbe de Aix en Provence vient de résoudre une énigme concernant un soldat du 57ème RI.
Suite à un relevé dans la nécropole nationale de Senoncourt-les-Maujouy, il y a découvert une tombe au nom de GUTNER Walter du 57ème RI DCD le 30 août 1916.
Après quelques vaines recherche dans les effectifs de son régiment fétiche et vu que celui-ci se trouvait dans un autre secteur, il a commencé par se demander s'il ne s'agissait pas d'un soldat allemand. Bien lui en a pris car le 57ème I R allemand
( Celui qui était à la bataille de Lobbes en août 14 ) était bien dans la zone de cette nécropole. Numéro d'ambulance et extrait du JMO des régiments français ( 71ème RI) tout correspond . Ce soldat est également cité dans les archives allemandes : Il s'agit de l' Uffz Güttner Walter de la 9e Compagnie de l' I.R.57, mort le 30 août 1916 à Senoncourt.
( Uffz = sous-officier, équivalent du caporal dans l'armée française)
Les extraits des JMo sont assez édifiants : JMO du 71 le 8 août (page 36): Pendant cette deuxième attaque, il n'est pas possible de faire de prisonniers à cause du tir de barrage énorme se faisant en arrière; tout ce qui est trouvé est tué, de nombreux boches lèvent les bras et veulent se rendre malgré les sous-officiers qui cherchent à les entraîner vers leurs lignes....
Walter GUTNER a donc était entrainé dans cette tourmente mais contrairement à des milliers d'autres, il a eu droit à une sépulture... Française certe, mais quelle importance ? ....
(Photo Fr Radet )

GUTNER_Walter

Posté par Ceux de 14 à 07:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]


03 janvier 2011

Lettre d'un Sergent du 144ème

Un témoignage très émouvant du Sergent Hippolyte ROBERT.
La retranscription indique 114ème RI mais après vérification et échange de courrier avec le Petit Fils du sergent Robert, il s'agit bien du 144ème.( 8ème Cie )

http://www.cantalpassion.com/autour_de_la_qder_des_derq/Page-4.htm

Posté par Ceux de 14 à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2009

Idées Cadeaux !

anovi

Anovi, la maison d'édition spécialisée!
Envie de faire un cadeau original ? Passez commande en ligne.

A découvrir ou à redécouvrir, Anovi vous propose un excellent catalogue alors n'hésitez pas, offrez - vous ou offrez un bouquin où les petites histoires issues des grands événements vous troubleront.

Posté par Ceux de 14 à 11:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 novembre 2008

Une photo du Lieutenant De Floris !

Grâce à Denis de Talence ( Bordeaux) en Gironde, j'ai de nouveau renseignements sur le Lieutenant De Floris.
Voici sa photo :

De_FlorisNé à Deli ( ïle de Sumatra ) dans les Indes Néerlandaises, Excellent éléve de Tivoli, il est entré à Saint Cyr où il fut nommé Lieutenant au 86ème RI.
Au début du conflit, il est affecté au 144ème RI.
Frappé mortellement à la tête de sa section devant Lobbes, il fut transporté dans le village où des religieuses Françaises expulsées d'Avignon, donnaient leurs soins aux malades de l'Hôtel Dieu. Il y mourut le 6 septembre 1914.

Qui dit mort dans un hôpital dit corps inhumé quelque part. Certainement sur le plateau d'Heuleu dans le premier cimetière Franco-Allemand. Son corps a du être rappatrié après le conflit...

Hotel_dieu

Posté par Ceux de 14 à 13:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 novembre 2008

Une découverte supplémentaire

Concernant le lieutenant de Floris, j'ai trouvé sur la base Leonore qu'il a reçu la Légion d'Honneur.
Son code dossier est LH/1467/64.

Posté par Ceux de 14 à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2008

Histoire d'une compagnie : la 11ème Cie du 3éme Bataillon du 144éme RI

Chapitre 1 : l'enquête .

Ce long travail me permettra de conter l'histoire d'un groupe d'hommes.
Pourquoi la 11ème ? C'est le Lieutenant De Lanete de Floris qui en est la cause. C'est un hasard si je suis tombé sur sa fiche sur le site national de Mémoire des Hommes et celle-ci indique qu'il a été tué au combat à Thuin.Un autre témoignage tiré d'un livre de Mr Rocafort ( Avant l'oubli ) indique qu'il est porté disparu. Pulvérisé ? Transformé en bouillie ? Pas de témoins pour raconter?
Pas de trace de sépulture non plus et il n'est pas le seul ....
Je pars pour une longue et pénible enquête, j'en suis conscient mais cela me perturbe de ne pas savoir. Puisqu'il va falloir parler de son entourage avant et pendant la bataille, il faudra aussi parler des hommes qui l'accompagnaient. Ses Amis, ses frères.

Une compagnie de régiment Français est commandée par un Capitaine. Elle est divisée en 4 sections. Son effectif comprend le Capitaine, 3 Lieutenants, un sous-Lieutenant ou un adjudant chef, 1 adjudant, 1 sergent-major, 1 sergent fourrier, 8 Sergents, 1 caporal fourrier, 16 caporaux, 2 tambours, 2 clairons, 1 infirmier, 4 brancardiers, 1 tailleur, 1 cordonnier, 1cycliste, 3 conducteurs et 210 soldats. Soit 258 personnes à identifier comme appartenant à la 11ème Cie du 3 ème Bat du 144ème RI et ayant pris part à la bataille de Lobbes le 23 août 1914. Chaque Cie disposait d'une section de mitrailleuse.

Le Régiment:

Le 144ème RI,était un régiment de 3374 hommes dont 60 officier, 150 sous-officiers et 3164 hommes de troupe. 4 Bataillons de 4 Compagnies (+/- 250 hommes ) soit 1000 hommes par bataillon.
Originaire de Bordeaux, le 144 faisait partie du 18ème Corps D'Armée commandé par le Général de Mas-Latrie. Ce 18ème corps était constitué de 2 Division d'infanterie ( DI ) dont le recrutement était fait dans le Sud Ouest.
Chaque DI ( la 35 et la 36 ème ) comprenait deux brigades. Pour la 35ème DI, le 6ème RI de Saintes et le 123ème RI de La Rochelle formaient la première brigade tandis que le 57ème RI de Libourne et le 144ème RI de Bordeaux formaient la seconde soit la 70ème brigade.
La 36ème DI était composée du 34ème RI de Mont de Marsan, du 49ème RI de Bayonne, du 12ème RI de Tarbes et du 18ème RI de Pau.
Pour compléter ce 18ème CA, ajoutons le 10ème Régiment de Hussards, le 24ème Régiment d'artillerie de campagne ( Canons de 75mm), un bataillon du génie et des unités de services et de logistique.
En ce qui concerne le régiment, il faut ajouter les divers moyens de transport comme les chevaux ( 180 dont ceux des officiers ), 62 véhicules dont 13 à 4 roues et 49 à 2 roues, le tout pour le transport de vivres, outillages, caissons de munitions de bataillons, compagnies, mitrailleuses, bagages,... ainsi que des bicyclettes pour les estafettes et les agents de liaison.

La 11ème Compagnie:

C'est le commandant Gauthier qui assure le commandement du régiment mais c'est le Commandant Petitjean-Roget qui s'occupe du 3ème Bataillon dans lequel est repris la 11ème Cie. Ce bataillon est composé des 9ème,10ème,11ème et 12ème Cie.
La 11ème Cie est commandée par le Capitaine Lamarche. Ses 3 lieutenants sont les Lieutenants de Floris, Coupeau (d)? et Bissey.
Note 1: Sur la fiche MDH Coupeaud s'écrit avec un D et annonce un sous-lieutenant. A vérifier donc. Pas de trace d'un lieutenant Bissey sur MDH.
Note 2 : Grâce à la mise en ligne des JMO sur le site de MDH, j'apprends qu'un adjudant compléte le commandement de la Cie, il s'agit de l'adjudant Dabis.Pas de fiche à son nom sur MDH.

Posté par Ceux de 14 à 16:06 - Commentaires [24] - Permalien [#]